« Le RSA ou le privilège des précaires | Accueil | La totalicratie face aux indignations des gueux »

14/07/2011

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.